Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMU SANTÉ S. 149

1'article du teftament qui fut le plus fidellement exécuté.

Les filles infulaires étoient prefque toutes jolies> & la beauté de la jeune Azéüne étoit dans rille un objet d'étonnement; fon efprit étoit encore plus aimable que fa figure, & fon cceur valoit encore mieux que fon efprit.

Elénor étoit le plus beau des garcons; il étoit aimé de la plus belle fille de rifle , 8c il n'étoit point envié: il étoit cher même a fes rivaux ; ce qui fait fuppofer que 1'amour n'étoit pas 1'unique fentiment dont il futcapable, 8c qu'il favoit être un fidelie ami*, comme il étoit le plus tendre des amans. II étoit auffi vertueux qu'il étoit aimable , 8c il méritoit les faveurs de 1'amour par la bienfaifance. Prés d'aller trouver fa Maitrefle, rien n'erlt pu retarder fes pas, que 1'occafion d'être utile a fon ami. II n'eiit pas dérobé une beure a fon amour pour faire fa pro-

G iij

Sluiten