Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

ifi Les Soirees

au créancier, qui les accepte 5 Sc il com> mence a rcmplir la condition impofée a Ton ami. Comme pour fa propre fubfftance il lui falloit au moins quelques heures de fon travail , il n'avoit prefque pas un feul inftant de repos. II prenoit fur fon fommeil, fur la durée de fes repas, Sc même fur la quantité des alimens dont il fe.nourrifloit. Enfin , après plüfeurs mois d'un travail excelfif, il court plein de joie vers fon ami, Sc lui porte la quittance de fon créancier. Ainfi ce malheureux recouvra tout a la fois la liberté, la joie, & par conféquent la fanté.

Son hiftoire fit du bruit. Un jour qu'on la racontoit en préfence d'EIénor Sc d'Azéline , qui ne fe connoiffoient pas encore ; On eft bien heureux, s'écria quelqu'un des fpectateurs, quand on regoit de pareils fervices ! Ah ! reprit Azéline , on eft bien plus heureux quand on peut

Sluiten