Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

ifè Les S o i r e e; s adrefle '3 ik Azéline: peut-on favoir a qui vous favez écrit > lei 1'embarras d'Elénor redouble; enrépondant, C'eft a vous-méme, il craint de facher Azéline ; & s'il dit le contraire, il pafte' pour aimer ailleurs; Dans cette perplexité, il étoit pret a s'excufer & a demander pardon pour avoir écrit a Azéline ce qu'elle avoit eu tant de plaifr a lire, lorfqu'elle ajouta, d'im ton mal allure : II y a dans ce billet...,.

beaucoup d'amour ! Ce mot d'a-

mour , forti de la bouche d'Azéline> foulagea beaucoup Elénor. C'étoit le mot qui lui coütoit f fort a dire ; une fois prononcé, il le répéta cent fois. II tomba aux pieds d'Azéline. Oui, s'écria-t-il, c'eft de Tamour, c'eft moi qui 1'ai écrit; c'eft a vous qu'il eft adrefté. Quelle autre que vous pourroü infpirer tant d'amour ? quel autre cceur que le mien pourroit aimer ft tendrement? - .. .

Sluiten