Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

i74 Les Soirees

Le malheureux Elénor eit tombé & fes cótés inanimé comme elle. Dès qu'il eut repris fes fens : Azéline 5 s'écria-t-il en verfant un torrent de larmes ! Azéline ! c'eft donc ainfi que tu m'es rendue l Alors il la fouleve dans fes bras .... Azéline, réveille-toi , c'eft moi 5 c'eft Elénor. Elle eft fourde a fes cris; Azéline n'entend plus la voix de fon amant. II eherche a la réchauffer par fon haleine , Sc approche fa bouche de fes. levres déja glacées: il femble que cet amant infortuné s'efforce d'exhaler fon ame, Sc de la faire pafter dans le corps d'Azéline pour Tammer.

Enfin, après quelques inftans d'une lutte auiïi douloureufe, il fentit palpiter un peu fous fa main le cceur de fon amante. II renouvelle fes fecours Sc fes efforts-, Sc il voit Azéline ouvrir les yeux a la lumiere. D'après la douleur qu'il avoit fentie, on peut juger

Sluiten