Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMUSANTE S. fSf

phifa de potter fa chere Azéline allégeoit fa navigation ; la trrftefle qu'il emporte dans fon cceur, femble le furcharger bien plus que ce précieux fardeau qu'il a dépofé fur la rive.

Cependant Elénor eft arrivé dans fondéfert, comme Azéline eft demeurée dans fa trifte folitude. Après les dangers qu'ils ont courus l'un 8c 1'autre , il ne leur refte plus que les ennuis de 1'abfence. C'en étoit trop, 8c ils y auroient fuccombé fans doute, ft Fefpérance, qui eft la mere du courage, ne leur eut donné la force d'y rélifter.

Cependant Ptnimitie de Morian ne dormoit pas. Ce n'eft pas fans raifon qu'Ephife 1'avoit accufé de tramer un complot criminel. A peine Elénor avoit - il quitté Azéline, qu'il regut de lui une lettre artincieufe, congue apeu-près en ces termes : *> Pardon , mon cher Elénor, des

Sluiten