Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMUSANTE S. ig$

dans la tête de Morian , de cet homme , qui, fi j'ofe mexprimer ainfi , poffédoit fi hien le detail de la cruauté.' II sarma d'un fufil, Sc vint attendre 1'oifeau a fon paifage. II auroit bien pu furprendre Azéline au moment ou elle auroit recu la lettre ; mais il n'eut pas été content de lui-même, fi en interceptant le menage, il n'eilt tué 1'innocent meffager. II vient donc 1'attendre au paffage ; il le furprend ; le barbare 1'ajufte , il tire j Sc le plomb frappe 1'oifeau mortellement. Cependant comme il ne mourut pas fur le coup, il tomba vivant encore aux pieds de Morian ; le tendre oifeau avoit toujours le billet dans fon bec; malgré la mort qui le gagnoit par degrés, il fembioit le ferrer plus étroitement ; Morian ne pouvoit le lui arracher, Sc 1'oifeau ne lacha fa lettre qu'en expirant.

Morian étoit aufïï charmé d'avoir

Sluiten