Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMUSANTE S. nee, quand elle vit encore nnir le jour fans avoir appergu 1'amoureux oifeau i Mais ce qu'elle avoit fouffert k veilk , Elénor lefoufFrit ce jour-la; car il étoit venu attendre une réponfe qü'il ne devoit pas recevoir. Ainfi étoient tourmentés nos deux amans; & Morian fe confoloit du refus d'AzéEne, par les chagrins qu'il lui caufoit> Sans changer de fentiment a leur égard, il réfolut un beau jour de changer de conduite. Jugeant que la difficulté de fe voir ne feroit qu'augmenter leur amour, il prit le parti de ' les rapprocher; il crut travailler plus fiirementafa vengeancé, en couvrant fa haine d'un voile d'amitié. II les pria d'oubher le pafïé, & leur permit de fe livrer a leur amour; il déguifa fi bien fes véritabies fentimens, que la généreufe Ephife le remercia en verfant des larmes de joie; & Morian pour achever d'éloigner tous les foupTome III, i

Sluiten