Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

20S Les S o i r k e s

fi fort agité : Tiens, lis, répond Tibere ; un miférable , un impertinent a Faudacc d'écrire a ma fceur un billet doux; as-tu jamais oui parler d'une impudence pareille ? Je veux, avant la fin du jour, que mes gens le fafient mourir fous le baton.

Quelle folie , dit Lambert l fi tu m'en crois , tu prendras un autre parti. Veux-tu t'expofer a t'expatrier a perdre ta fortune ? Tu n'auras tué qu'un gredin, & Ton te fera payer un honnête homme : crois - moi, mon cher Tibere, ce coquin-la ne vaut pas 1'argent qu'il t'en coüteroit pour le faire rouer de coups.

Tibere , malgré fon reflentiment y fentit bien que fon ami avoit raifon * mais , lui dit—il, comment sy prendre pour chatier cet infolent ? Le voici\ répondit Lambert; il faut répondre au nom de Zéphirine, fans 1'en avertir , öc amufer le Pédant, en lui don*

Sluiten