Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

210 Les Soirees qui lui valut une réponfe plus tendre 8c plus amoureufe. Enfin le Pédagogue enflammé de plus en plus , ne mit plus de frein a fes défirs , 8c il demanda nettement a Zéphirine un rendez-vous pour y recevoir le prix de fon amour. Les deux amis auffi preflés que lui d'en venir au dénouement, le prierent, toujours au nom de Zéphirine , d'attendre la femaine d'après, paree que Tibere devoit faire un voyage a Florence.

II feroitdifiicile d'exprimer le raviffement du Pédagogue: la tête lui tournoit quand il fongeoit a la récompenfe promife a fon amour. En attendant il repafioit cent fois par jour devant la porte de Zéphirine, qui ne foupconnant rien de ce qui fe pafloit, continuoit a le regarder avec la plus profonde indifférence; 8c Claude enchanté, s'écrioit: Qu'elle eft prudente ! que dadrefte ! que d'efprit ! Cette

Sluiten