Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AM U SANTÉ S. 2ic

Le malheureux Claude s elance hors du lit; mais ces Meffieurs le fuivent toujours le fouet a la main; Sc 1'amoureux Pédant faute Sc bondit fous les coups, comme unfabot tourmenté par des Ecoliers. A la fin on celfa de frapper, non par pitié , mais par laflitude. On lui fit gravement une profonde révérence , Sc 1'on fortit comme on étoit entré, en filence Sc fort lentement.

■Ah i fi du moins après cette lecon on lui eüt permis de s'en aller. II s'en étoit Matte, Sc il recueilloit déja toutes fes forces pour fe trainer vers fon appartement. Mais les fantomes fonts, la porte fut refermée auffi-tót. Zéphirine n'étoit pas fortie de la mémoire du Pédant, mais il ne la trouvoit plus auffi jolie. II foupiroit bien encore en fongeant a elle, mais ce n'étoit plus de:1a même maniere. Ah ! Zéphirine, Zéphirine , s'écrioit-il! ce n eft pas Ia

Sluiten