Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

2io Les Soirees pas deux ans de moins que celui de Léonore. Celui-ci avoit été enveloppé dans la difgrace de fa mere, il avoit été délaiffé , oublié ; d'ailleurs Léonore, par dépit ou par fierté, n'ayant pu réuffir a fe juftifier, avoit réfolu d'oublier un ingrat j & elle s'étoit éloignée de lui, fans lui faire eonnoïtre 1'afile oü elle alloit cacher fahonte & fon chagrin. Elle avoit emmené fon fils avec elle. Comme elle n'avoit aucun rang a lui donner dans la fociété, elle avoit cru qu'il la connoitroit affez tóf, elle avoit cru pouvoir différer de lui faire voir des honneurs auxquels il ne devoit point prétendre, Sc de luf montrer le fpectacle des richeflês dont elle ne pouvoit le faire jouir. D'ailleurs, il étoit encore fort jeune; & elle s'étoit chargée feule de fon cducation.

De fon cóté , Blimont faifoit auffi ékver fon fecond fils, qu'il regardoit

Sluiten