Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMUSANTE s. li; l fa demi-mifanthropié , en demandant a BJimont fon fils, pour lelever 8c h garder auprès de lui. Blimont ne douköit point que le vieux Minville ne fut capable de donner a fon fils une bonne éducation ; d'ailleurs le bon homme étoit fort riche; on prétendoit a fon héritage j 8c ce motif fait taire bien des fcrupules. Quoi qu'il en foit, le fils de Blimont, & peine forti de' 1'enfance , fut envoyé a Minville, qui jugea, en le voyant, qu'ilfalloit haïr le monde entier, mais que cetenfantla pouvoit devenir tres -aimable. Ce fut méme pour lui une occafion de voir un peu de monde j il raifuróit fa confcience mifanthropique, en fe difant qu'il ne voyoit ce monde-la que pour fon éleve.

Un hafard fingulier fit que Yafih qu'avoit choifi la trifte Léonore avec fon fils , fe trouva voifin de la retraite de Minville. Un hafard moins extraor-

K iv

Sluiten