Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

%i6 Les Soirees

Ce fecret ne demeura pas entre Minville 8c Léonore. Soit par imprudence, foit par une confidence volontaire, les deux freres furent inllruitsde leur fort. Le modefte Maurice fembla prefque honteux d'être le frere de d'Eperny •, 8c le fenfible d'Eperny parut tout fier de fe trouver le frere de Maurice. Ils ne s'aimerent pas davantage mais ils fe trouverent plus heureux. Minville s'occupoit toujours du malheur de Léonore, ou plutót il étoit. défolé de n'y voir aucun remede. Il défendit au 'moins a d'Eperny de faire part a fon pere de ladécouverte qu'i l avoit faite. Une année s'écoula ainfi 5 Minville plaignant toujours en vain. Léonore, 8c les deux freres s'aimant toujours avec, la même tendrefle.

Un jour d'Eperny concoit un pro-, jet bien fingulier, intéreflant, rare v 8c qui demandoit un cceur aufli fenfible 8c une raifon aufli prématurée» II

Sluiten