Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

140 Les Soirees pere, Sc donna un époux a Léonore, Pour combler la joie qu'il en eut, il demanda la permiffion d'aller la cher-* cher lui - même, Sc de 1'amener dans les bras d'un époux qu'elle ne s'attendoit plus a pofléder ; Sc Blimont ne put lui refufer cette jouifïance. Enfin il partita Sc reviht bien vite avec Léonore, dont le mariage fut célébré avec une joie également fentie par les deux époux, Sc par les deux fils de Blimont.

Minville apprit cette nouvelle ; il s'en réjouit en bon parent ; en bon parent , il vint vifiter cette heureufe familie. ïl paffa avec eux un mois qui lui donna 1'envie d'y en paffer encore un autre ; il aima comme de raifon fes parens , puis les parens de fes parens , puis leurs amis, puis d'autres perfonnes encore. Enfin, il redevint ce qu'il étoit né \ Sc il fe délaffa par le role de bon homme, de fa grimace mifanthropique.

LES

Sluiten