Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

A MUSANTE S. 24J même temps elle s'appercut qu'elle etoit fenfible a fon amour. Nos plaidrs font toujours en proportion de nos efpérances 5 moins un bonheur eft attendu, plus il eft vivement fenti : le premier regard qu'il obtint d'Agathide le rendit plus heureux, qu'un billet, un rendez-vous ne rend heureux un amant ordinaire ; mais fon plaifir fut bien vïte empoifonné par cette trifte réftexion : Hélas.' voila le feul bonheur qui me foit réfervé.

Les idees qui fattriftoient affligeoient auffi la tend're Agathide , qui commenca dès-lors a fentir la fervitude ou elle vivoit. Tout commerce étoit pour jamais interdit aux deux amans; mais comme fouventes fois , dit le vieil Hiftorien qui me fert de guid?, fiux £ amour rejfemblent a de volantes êtincelles , que poujfent Les vents de leur haleine , tant que , par helles enfin > r'mcendie sallume au loin ; tout ainfi

L iij

Sluiten