Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

%46 Les Soirees

venoient les foupirs cFAqémon faire foupirer le cceur a" Agathide.

L'amour dans 1'efclavage eft bien plus expreffif, & bien moiiis lent as'exprimer. Les regards d'Agathide apprirent bientót a Azémon qu'il étoit aimé y de cette découverte étoit bien faite pour eonfoler fon cceur; un véritable amant eft plus heureux par la certitude d'être aimé , que par la pofteffion de ce qu'il aime. Tous les matins en fe levant, il alloit fe promener autour du Chateau, ayant fait vceu de ne prendre aucune nourriture , avant d'avoir vu Agathide. II attendoit quelquefois longtemps ; il rentroit fouvent après avoir enduré une partie de la journée, la pluie , la neige & le froid le plus rigoureux ; mais il avoit vu Agathide, il étoit confolé. Le foir il étoit heureux par le fouvenir de 1'avoir vue , & le ma tui par 1'efpérance de la voir. L'organe de la voix lui étoit interdit;

Sluiten