Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMUSANTE S. l^y

implacable rival. Cette réflexion la replongeoit dans toute 1'horreur de fon défefpoir. Elle fentoit qu'aprês cette funefte aventure , fon appartement alloit devenir fa prifon ; Sc que le Comte , autrefois fon maitre , ne feroit plus que fon geolier, peut-être bientót fon éporx. Cette image eft alfreufe ; elle veut la rejeter; fon imagination la reproduit fans ceffe; fes maux lui femblent enfin au-deffus de fon courage. Sa rêverie 1'ayant conduite au bord d'une terralïe : 33 Azémon, s'écrie-t-elle , cher Azé36 mon! Si tu m'aimes encore , fi ton 33 amour te fait fouffrir tout ce que 33 je fouffre pour toi, que tu es a « plaindre Sc que je te plains! Mais >3 quel relïouvenir vient ajouter en33 core a mes tourmens l C'eft moi qui 33 ai caufé ton malheur : ton infor33 tune eft: le crime de ton amante. « Sans moi, le Comte ignoreroit 33 encore nos innocentes amours, fans

Sluiten