Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMUSANTE S. 283

ré/uier a celui qui fait fi bien au menfonge donner 1'apparence de la vérité > II eut été difficile, même a un Fran<cois, de ne pas s'éloigner , dans cette eatife, des regies de la galanterie. Affra^ nio répondit a Horteniïa, que la maniere même dont elle parloit de 1'ignorance de fon fexe, annongoit bien plus de rufe que de fimplicité j & il prétendoit prouver que celle qui a le plus d'efprit eft toujours la plus a craindre & la moins vertueufe.

Hortenfia ne pouvantplus le réfuter avecle ton du Tang froid, prit, fans y fonger, celui de la menace. Croyezmoi 5 lui dit-elle , que fi vous mallumei trop , & me fakes mettre Le voiLe. de honte derrière mes épauLes., je dirai cela que ma patience ne peut déformais céler; mais elle obferva bientót qu'étant femme 5 elle ne pouvoit parier avec autant de liberté que fon adverfairej elle pria fes Jugcs de fuppléer

Sluiten