Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

iÜ4 Les Soirees

au filence que fa pudeur lui impofoit; «Sc après avoir appelé en témoignagè 1'Hiftoire ancieiine & moderne, fcour prouver que nombre de femmes avoient préféré la mort a 1'infamie, elle défia fon adverfaire de citer parmi les hommes une feule viclime de la chafteté.

AfFranio vit bien alors qu'il etoit temps de frapper les grands coups. II répondit que la mode des Lucreces étoit bien paifée; que peut-être même on pouvoitdouter fans injuftice, qu'elle eut jamais exifté; paree qu'il eft plus naturel de croire a ce qu'on voit, qu'a ce qu'on entend réciter, Sc que les vices qui pullulent dans la fociétc font plus dignes de foi que les vertus qui figurent dans 1'Hiftoire. Ce terrible Avocat, pour renforcer fes preuves, remonta jufqu'a la création du monde; il fit voir que même en fortant des mains du Créateur , non-contente d'avoir pêché, la femme fit encore pécher fon mari, Sc

Sluiten