Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

'A MUSANTE S. 28^

Horteni7a lut cette lettre avec des tranfports de joie, & fur Je champ* J'aJJa communiquer a Ja' Reine, qui avoit pour Aftranio une haine proportionnée k l'amour qu'elle eut pour fa fille. On faifit avidement cette oceaan de fe venger; &, d'après le confeil de la Reine, Hortenfia fit k la lettre d'Affranio une réponfe artificieufe, dont nous allons donner 1'idée.

« Affranio , , votre amour eit fans * doute Je projet d'une feconde vic« toire que vous voulez remporter fur 35 moi- Ma fituation devient très-em35 ba«affante. Si je me rends i vos vceux , je jumfie vos procédés anté«rieursj Ü je réfifte, je 1'aurai fait »non par vertu, mais par reffenti* ment Je voudrois vous avoir auprès » de moi, pour vous confulter vous33 méme 5 vous me diriez peut - être 33 ^'on aoit céder aux méchans par 33 crainte, comme aux bonspar amour; Tom HL Psj

Sluiten