Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

$ocï Les Soirees ployoit du parchemin & du papier timbre. Je voudrois bien, ajouta-t-il, avoir le temps de vérifier un peu ces :titres-Ja. On reprend la converfatioii ; 8c d'Orméjon continue fon examen. Ma foi, s ecria t il quelques momens après, je crois qu'elle nous appartient rceliement. A peine a-t-il •fini de parier, qu'un domeftique annonce tout haut Madame d'Orméjon. Le pere fe levant pour recevoir la Dame : Tenez, dit-il a fon rils, en lui mettant un des papiers danslamain, voyez li ce n'elt pas la une piece bien convaincante, un titre authentique. En même - temps entre une jeune Dame d'une figure charmante, en grande parure, avec des diamans 8c un gros bouquet de marih. Qu'on devine a préfent. La jeune Dame, c'eft Cécile; 8c le papier remis au jeune homme, eft un contrat de mariage figné par elle, fa familie 8c d'Orméjon pere. Alors ceux qui étoient au fait partent

Sluiten