Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de Daphnis et ChioÉ. 141

nalfions nos chevres aux boucz de nos voüïns pour les faire faillir, a caufe que nous n'en avions poinr: &c fi fuis jeune, & votre voyfin, de qui perfonnq ne fe fcaurois plaindre. Une chevre m'anourry, comme une brebis a nourry Chloé : £c bien que je deufle efire preferé aux aulrres qui la demandenr , pour rant de chofes, encore ne feray-je point vaincu par eulx en dons. Ilz te donneront quelques chevres , quelques brebis, ou quelques paires de bceufz galleux, & du bied dont on ne fcauroit nourrir trois poulles ; mais voicy trois cent efcuz comptantz que je te donne ray ; mais ce fera foubz condition que perfonnc n'en fgaura rien,- non pas Lamon mefme mon pere. En luy difant ces mots , il luy deflivra 1'argent, & le baifa quand & quand.

Dryas Sc Napé voyant fi grofTe fomme de deniers qu'ilz n'en avyoent jamais tant veu enfemble / luy promirent fur - Ie champ qu'il auroit Chloé pour fa femme, *£ dirent qu'ilz feroyent bien treuver bdn

Sluiten