Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

LIVUE QUATRIEME.

s

ÜÜR «s entrefaiöes vint de la ville de Mitylene un ferviteur du maiftre de Lamon , qui luy apporta nouvelles que leur feigneur commun devoit revenir un peu devant les vendanges , pour veoir fi les Methymniens auroient point faia de dommage en fes terres; a 1'occafion de quoy lamon , approchant ja l'automne , & 1'efté Vieilliflanre, accouftra diligemment le logis, afin que le maiftre n'y veift rien qu'il ne luy fuft playfanr a veoir. II cura les fontaines, afin que l'eau en fufi: plus claire & plus nette: il ofta le fumier hors de la cour , afin que la maulvaife odeur ne luy en fafchaft : il mit en ordre le verger, afin qu'il le treuvaft plus be?u.

Vray eft qUe le verger de foy. mefme eftoit une bien fort belle & playfante chofe , & qui approchoit des parcz des grandz Princes & Rous. II contenoit bien demyNiij

Sluiten