Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de Daphnis et Chioé. i7i

fon ferviteur. Et pour luy en faire vcnir encore plus d'envie, luy demanda en riant s'il n'auroit point de honte de baifer le filz d'un payfan rel que Lamon , & d'avoir couché a fes coftez un garfon gardant les chevres :& en luy difant cela il feit quant & quant une mine d'un homme qui fe renfroigne pour fentir la maulvaife odeur que fent un bouc.

Mais Gnaron , comme celuy qui avoit fouvent ouy les propoz d'amours qui fc tiennent ès t. bles des luxurieux , luy refpondit: Celuy qui aymc , ömon cher maiftre , ne s'embarrafle poinr de tout cela ; ainfi tel a aymé une plante , tel aultre un fieuve , tel aulrre une befte. Eh ! qui n'auroit pas pitié de celuy qui aymant beaucoup , feroit obligé d'avoir de 1'horreur pour ce qu'il ayme ? Quant a moy, il eft vrai que j'aime un corps ferf, mais oü il j a une beauré digne d'une franche Sc noble perfonne. Voyez-vcus comment fa chevelure eft belle , comment au - deflbubz ies fourcils fes deux yeulx eftincelant & Pij

Sluiten