Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

P R É F A C Ë.

JTn Septembre 1779 j'eüs 1'honneur de préfenter au Shode Tutrecht un Projet de divers Changemens a faire a plufieurs de nos Pfeaumes en vers, furtout a ceux qui renferment des Imprécations. — Mais enfuite , penfant & efperant, qu'ün ouvrage plus fuivi & plus étendu, feroit auffi plus utile, que ne pourroit 1'étre celui que le Projet fusdit concernoit, je portai mes vuës & poiüTai mon travail plus loin. — Ayant donc préparé une Quarantaine de Cantiques , femblables, quant a la verfification, aux XL premiers de nos Pfeaumes , mais difFérens de ceux-ci a bien des égards , j'en foumis le Recueil, intitulé EJfai d'un Pfeautier Evangelique, au iugemeut de nos Eglifes Examinatrices. —• Leurs Approbations recuës, j'ai eü 1'honneur, en dédiant eet EJfai, par principe d'attachement refpe&ueux & fraternel , a notre Corps Sinodal,d'en envoyer provifionnellemenü un Exemplaire, écrit de ma main, a fa vénérable Compagnie, aflemblée, en Septembre dernier, a zwoll. — Depuis , en revoyant chaque feuille prête a étre imprimée, je me fuis infenfiblement donné plus de carrière ericófè; comme il paroit par VyJppendke, qui commence page 103.

A 2 Au*

Sluiten