Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

12

2<

J'ófe T'attefter; oui, je 1'ófe: — y»616.19.

Si jamais, en la moindre chofe,

Injultement je 1'ai traité; —

S'il me vit ingrat, emporté,.... —

Que dis-je? — Si, tout au contraire,

Je n'ai, tel qu'un Ami, qu'un Frère,

Formé des voeux, fait maint effort,

Pour qu'il jouit dun heureux fort: —

3-

Alors, en ta jufte Colère ,

Fais qu'a ma ruïne il profpère;

Que, de tous mes biens pofleffipur,

De ma Mort même il foit 1'auteur;... ■—

Piütöt; — vien, parois; — tonne; — & tance,M«t.8.i6.

Par la frayeur de ta Vangeance, Pj 9 10.11

Ces flots, ces torrens d'Ennemis Pj. 89.10.

De ton Oiut, & de fes Amis. —

4-*

Qu'a ton Trêne tout Peuple vienne Entendre leur caufe, & Ja mienne: — Oui; de ce Tiöne glorioux, Décide, O Monarque des Cieux ! — Chez Toi, qui des Coeurs ès ie Juge, De rinnocence. le Refuge , Et 1'Ami de 1'Intègrité, Chercherois-je en-vain fureté ? —

Sluiten