Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

19. *

*9

„ II eft du Monde univerfel ,, Le Makre, & le Juge Immortel. „ Chrètiens ingrats! quelle Sentence, „ Si point de fruits de repentance ! —

20. *

„ Que tous nous en portions, Seigneur! „ Fais, nous donnant un nouveau cceur, „ Que quiconque Chrètien fe nomme ,, Comme tel vïve en nouvel Homme.

PSEAUME X.

Le Zèle bouillant. 1.

■orrand Dieu! pourquoi de ton Peuple abattu Te tiens-Tu loin? détournes-Tu tes Yeux? — Sons un dür joug, Oh! pourquoi laifies-Tu Gérnir des cceurs droits, paifibles, pieux? —

Malheur a vous, leurs Tirans orgueilleux!

Oui, leurs projets de meurtre & de rapine Tendent, Dieu Jufte ! k leur propre ruïne. —

2.

L'Impie, O Cieux! fe vante, & s'applaudit

De fes péchej; même, d'excès afFreux.

Il louë un Riche avare, & le chérit; Tandis qu'ingrat, autant qu'audacieux, Infame Ami de tout Luxurieux, II öfe dire: „ eh! pourquoi me contraindre ?

j, Celui qui croit un Dieu n'a qu'a Le craindre.

C 2 3,

^fif.17.31.

Mat. 3. 8.

Ez. f i. igl

Epb. 4.24.

Sluiten