Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

20

3-

Tout lui riant, il fait mal fans cefler,

A tes Fléaux ne penfe nullement,

O Dieu Vangeur! croit pouvoir renverfer

Tout concurrent d'un fouffle feulement,

Et parle ainfi préfomptueufement: —

„ Qui ? Moi! tomber jamais dans 1'infortune ?

„ Je n'en connois, je n'en redoute aucune. —

4-

Sa bouche abonde en malédiftions,

Sa langue en traits menteurs, calomnieux. —

Tom be hipocrïte, a fes exprefllons,

11 donne un tour, un ton tendre & pieux. —

Tigre cruel, léopard furieux ,

Les voyageurs il déchire; il fe jette,

Loup ravhTant, fur la brébis muette.

Paufe.

5-*

C'eft un lion, qui, de fang altèré, ^

Fond fur fa proye , en cherche au meme inftant

Une autre encore, ayant comme juré

De n'épargner pas un feul innocent. —

O Chrift! ton Oeuil le voit. fe tspiftant,

Pour s'élancer fur ton Troupeau paifible,

Dont fa fureur fait un carnage horrible. —

6*

Multipliant fes crimes odieux,

„ Dieu, (fe dit-il,) ne pourra le favoir:

„ II n'en tient compte;(oubien,) comment,desCieux

„ Comment, laJNuit, peut-Il m'ouïr, me voir? -

Pf. 94. i.

Mat.i6.49

Mat. 7.ij. Ef. 53- 7-

»

»

Sluiten