Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

4*

Qu'a tes défirs fages, louables*

Le Très-Haut foit propice, — Qu'ayant tes mceurs pour agréables*

Tes armes 11 bénilfe! —

Paafe. (Air du Ps. LXV.)

3. Dieu, qui nous fais revoir nos Frère

Libres, vicforieux! Avec nous, leurs Pères, leurs Mères,

Te bénilfent, comme eux — Oh! que, par ton Bras fecourable ,

Dieu Grand & Glorieux! Tu Te démontres Charitable,

Miféricordieux! —

4. Qu'au bras de la Chair fe confient féf.i^ft

Chefs & Soldats Payens; Sur le Tien nos ames s'appuyent,

Dieu, Père des Chrètiens! — Tremblant, pliant, jettant'les armes,

Ils s'en font fuis , Seigneur! — Chez nous fuccède aux cris d'allarmes

Cet Hïrnne, a ton Honneur. —

5. *,, Le Dieu de notre délivrance pf. <5y. è<

„ Son Oeuvre achèvera. — pj. ^ g4

„ Toujours, O Chrètienne Efpérance!

„ U te couronnera. — a Père Divin de la Patrie, ±r 4. 8i

Sur elle II veillera. — 1, Toute ame par fon Fils chèrJa

5, En Père II chèrira.

F PSEAÜ-

Sluiten