Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

15. *

Que, du tombeau tant de Morts retirant, Mflt.27.51-

Du Monde entier II foit le Conquèrant! — AP- 3- *•

Que i'Univers, fon Sceptre rèvèrant, Hebr.i. 8.

Chante, a fa Gloire: „Pleine & parfaire eft , O Chrift ! ta Vifloire. —j^Jf*

„Tes Exploits font d'éternelle mémoire.— p/.72.17.

„Ta voix forca Saul, Saul lui même a croire, ja. 9. 4.

• „O Très-Fuiffant! — Pf- 45- 6.

16. *

Par ton Efpric, dans tout cceur gémiffant Grave, O Jéfus! fes playes guériffant, De ton Martïre, affreux, mais raviflant, L'augufte Hiftoire.

P S E A U M E XXIII.

La Sainte Cène.

1. *

J"'ai pour Berger, Dieu de Paix! ton Fils - Même. — jfj^*|'*j

Tu fcais, Seigneur! oui,Tu fais que je T'alme.— jeami.ii Combien font beaux, féconds, tes Paturages! — Combien riants, combien furs, leurs rivages! —

Sous ta Houlette, O Pafteur Adorable! Afat.11.29

1'obtiens repos, liberté, bonheur ftable.— ^Cor.3.7.

J 1 1 Mat. 7.25.

2. *

A pas tardifs marcherois- j'en la Voye P/.i 19.32.

Oü jamais 1'ame au chagrin n'eft en proye? —

Oü, même au cceur d'une Nuit trifte, obfcure,

Un feul regard de tes Yeux me raffure. — Lac.22.61.

T'en béniffant, jcjoins 1'heureufe Troupe Pf- 41 • ?•

Que vivifie, & ton Pain, & ta Coupe. — 57-15.

i

Sluiten