Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

IIO

PS. XI. 4, tout entier.

Que tout en moi, Dieu, mon Dieu! Te bénifle: — Pf. 103.1.

Car, par le Fils de ta Dileclion ,

Qui loin de moi détourne tout fupplice,

De tous péchez j'obtiens remiflion; —

A tous mes vceux je Te trouve propice ; ■

Tout mal me tourne en bénédiótion;

Et toute Mort n'a rien dont e frémiffe. Pf.i 16.15.

PS. XII. 2.

Quels maux, par vous, Menfonge , & Flatterie! Couple infernal! font, chez nous, engendrez! — ■ Quand ferez-vous, avec 1'Hipocrifie, Et le Parjure, aux Abimes rentrés? ... —

PS. XII. 5.

Mais, que dit Dieu? ce Dieu, que je reclame Comme le Mien. vivant k fon Honneur? —

ou le 2 vers ainjï;

En frémilfant, k de tels traits, d'horreur.

PS. XII. 5, au milieu.

DE CE LANGAGE IMPIE, AUTANT Qü'INFAME, PÜIS-JE NE PAS ETRE ENFIN LE VENGEUR?..—

PS. XII. 7.

O Seul Jéfus, Le - Même d'age - en • age! m. 4.12.

Sols des Chrètiens qui chancellent 1'Appui. ^ ?3- 8.

Sluiten