Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 9 )

neige , offrent une belle vne fort impofante ; ce n'eft pourtant pas comme a Geneve , a Laufanne , on a. Vevay.

J'ai pris un maitre de violon , qui vient tous les jours de deux a trois : car on me permet de ne retourner au comptoir qu'a trois heures ; c'eft bien afTez d'ètre affis de kuit heures a midi & de trois a fept ; les jours de grand courier nous y reftons même plus longtemps. Les autres jours je prendrai quelques lecons , foit de mufique , foit de deffin ; car je fais afTez danfer : & après foupé je me propofe de lire> car je voudrois bien ne pas perdre le fruit de 1'éducation qu'on m'a donnée : je voudrois même entretenir un peu mon iatin. On a beau dire que ce'a eft fort inutile pour un négociant: il me femble que hors de fon comptoir un négociant eft comme un autre homme y & qu'on met une grande différence entre mon pere& Monfieur**.

On eft fort content de mon écriture & de ma facilité a chiffrer. II me femble qu'on eft fort difpofé i tenir parole a mon oncle , pour le foin A v

Sluiten