Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( )

plus ; & tout le jour elle ne vouluC plus me tutoyer , & ne m'appella plus que Mile. Mais c'a été bien pire le jeudi ; car on m'avoit laifle'e toute feule a Ia maifon pour finir de 1'ouvrage : & a midi j'allai donner un tour fur Ia foire , & je m'arrêtai devant ime boutique , oü le Monfieur étoit entré un moment avant; & la Jeanne Aimée & moi , nous mimes a regarder des croix d'or que nous trouvions bien belles ; & Ie Monfieur qui vit ca , nous en donna a chacune une : c'étoit a caufe de moi qu'il en donnoit une a la Jeanne Aimée; car il aie la connoifToit pas ; & la mienne étoit aufli un peu plus belle. Et je Tetournai vite a la maifon , paree que je vis de loin une des demoifelles chez qui mes maitrefTes étoient en journée , & je laifTai ma croix a la Jeanne Aimée pour y mettre un ruban, & elle me la rapporta le foir. Et comme je refTayois a mon cou , ne voila-t-il pas que mes maitrefTes reviennent plutot que je ne croyois. Elles me tinrent un train terrible:

Sluiten