Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( 43 ) d'une des plus anciennes families du pays. II eft ici avec fon frere, qui eft fon ainé , & qui fera fort riche. lis ont un précepteur que je n'ai point encore vu. Tous deux font au Service , & déja fort avancés.* Ils font venus ici pour finir leur éducation. Mais le Comte Effar , comme on Tappeile , m'a dit qu'il n'avoit point trouvé pour la littérature ni les beaux - arts, les fecours qu'on lui avoit fait efpérer, Mais , Monfieur le Comte , a dit un homme qui étoit affis a cóté de nous & qui n'avoit pas paru nous écouter ; comment a-t - on pu vous envoyer a Neuchatel pour les chofes que vous ayie^ envie dapprendre ? Nous avons des talens 5" mais pas les moindres lumieres : nosfemmes jouent joliment la come'die ; mais elles ntoèt jamais lu que celles qu'elles vouloient jouer : perfonne de nous ne fait fortographe : nos fermons font barbares : nos avocats parient patois : nos edifices publics nont pas le fens commun : nos campagnes font abfurdes.... Naye^-vqus pas vu da

Sluiten