Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( ?4 )

que rien n'a changé pour moi ; que eet hiver a commencé comme 1'autre; qu'il y a , comme a ".'ordinaire l quelques jeunes étrangers a Neuchaèèl que je ne connois pas , dont je fais a peine le nom , avec qui je n'ai rien de commun. En effet je fuis alle'e au concert , j'ai laifTé tomber un papier de: mufique ; j'ai affez mal chanté; j'ai été a la première affemblée ; j'y ai danfé avec tout le monde , entre au-< tres deux Comtes Alfaciens & deux: jeunes apprentifs de comptoir : qu'y a-t-il dans tout cela d'extraordinaire,, ou dont je pufte te faire une hiftoire : détaillée ? D'autrefois il me femble: qu'il m'eft arrivé mille chofes ; que fi tu avois la patience de m'écouter,, j'aurois une immenfe hiftoire a te fai- . re : il me femble que je fuis chan- . gée , que le monde eft changé , que j'ai d'autres efpérances & d'autres craintes , qui, excepté toi & mon pere, me rendent indifférente fur tout ce qui m'a intéreffé jufqu'ici, & qui en revanche m'ont rendue intéreffantes des chofes que je ne regardois point

Sluiten