Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( 7> )

paffa dans un quart-d'heure. Mais ce qui avoit précédé les circonflances...» pour que tu faches ce que c'eft , il faut enfin te le raconter. Peut-être devineras-tu ce que je ne te dirai pas j & fi tu ne devines qu'a moitié t 11 n'y aura pas grand mal.

II avoit beaucoup plu au commenmencement de la femaine ; les deruiers jours il avoit beaucoup gele : le dimanche matin il étoit tombé de la neige , &- le tems s'étoit un peu radouci : mais Paprès-diné , le froid; étant revenu, l'eau qu'il y avoit eu dans les rues & la neige du matin , étoit devenue un verglas , tel que je n'en ai jamais vu , & qui deverioit a chaque inftant plus dangereux, ai mefure que 1'air du foir fe refroi-i difloit. Nous revenions , Monin &| moi , du Cret 011 nous étions allés] faire un tour pour profiter d'un inftan'tS -de foieil qui nous avoit féduit au fort-in de 1'églife. II nous falloit toute notre attentiön pour ne nous pas laifler! tomber. Juge de 1'embarras & du danger de Mlle. de la Prife & de deux!

autresj

Sluiten