Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( 8i )

Ce petit concert a été Ie plus agréable du monde. Mlle. de la Prife accompagne trés - bien ; elle eft vraiment bonne muficienne ; & on ne peut pas avoir une meilleure embouchure que n'a le Comte Max. La flüte eft un inftrument touchant , & qui va au cosur plus qu'aucun autre. La foirée a été bien vite pafle'e. Neuf heures approchoient. Mme. de la Prife nous en avertit par une certaine inquiétude & Ie foin de tout ranger autour de nou5. Son mari I'a priée demons Iaifler jouer ; & puis, regardant la pendule , il nous a dit: MeJJieurs , quand j'étois ricke , je ne favois pas laijjer les gens me quitter d neuf heures y je iie l ai pas même appris depuis que je ne le fuis plus ; & fi vous voule^ fouper avec nous , vous me ferez plaifir. Mme. de la Prife a dit : -Encore fi vous vous éüe\ avifé de cela de meilleure heure ! Et en même ■tems elle eft fortie de la chambre. Son mari appuié fur fa canne I'a fuivie, 6c lui a crié de la porte : Ne vous D v

Sluiten