Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( 97 )

reyiendrai dans un quart-d'heure. Ceci eft fi nouveau ! je /kis fi jeune! il y a fi peu de tems que les femmes m'e'toient étrangeres / . . .. <y d pré-

fent des intéréts fi vifs , fi differens ,

Je font combattus & fuccédés l Mais elle vous a dit que je ne l'avois pas

féduite , & qu'il y a plus de deux mois que je ne 1'ai yue .? certainement, il faut la fecourir! . .. . En mème tems je me fuis levé , & j'ai couru a la rue , ou j'ai pafte prés d'une heure, allant, venant , m'arrêtant comme un fou. Moi, Godefroi , une maitrefTe grofie ! moi , bientót pere ! A la fin , me fouvenant de mes promefies , je fuis rentré. Mlle. de la Prife avoit 1'air plus doux & plus riant. Elle m'a prelTé de prendre du thé & a eu foin ellemême de m'en faire donner. Le Comte nous a rejoints : nous nous fommes

. affis. Eh bien 3 M. Meyer ! que voulei-vous donc que je dife d la fille ? Mlle. lui ai-je répondu , promette^-

. lui 3_ ou donnei-lui , faites lui don* E

Sluiten