Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( iiy )

cceur? Vous m'aimez ! n'eft - il pas vrai que vous m'aimez ? fi vous ne m'aimez pas , j'accuferai le ciel de cruauté & même d'injuftiee. Je ferois donc le jouet d'un fentiment trompeur : les rapports que je fens r la fimpathie qui m'attache , qui m'a donné a vous du premier inftant que je vous ai entrevue ne feroit donc pas réelle ! & cependant , je les fens , ils m'ont óté a moi-même pour me donner a vous pour toujours. Et vous y s'ils font réels , vous les fentez auffi l Peut-étre votre rougeur , votre embarras au concert, quand vous vintes chanter pres de moi , fignifloit que vous les fentiez ! II me femble que je le mérite , que vous ne devez pas être le prix d'une longue perfévérance & que votre cceur devoit fe donner pour prix du mien , comme le mien fe donnoit.... Ah ! fi vous ne m'aimez pas , ne me le dites pas ! trompez moi , je vous en conjure ! & pour vous-même ; car vous vous reprocheriez mon défefpoir! Pardon*

Sluiten