Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

du Prince Titi. 3?

fuader Ie roi qu'il ne clevoit plus fonger a Bibi. 11 avoit médité les raifons les plus fortes pour diffuader ce prince de Pépoufer; mais a peine eutil commencé a parler , que Titi lui ferma la bouche , & fir paroitre une forte d'emportement qui ne laifïa a Abor d'autre parti a prendre, que de faire ce que le roi exigeoir.

C'eft: ainfi qu'Abor garda fon appartement dans le palais , & qu'il s'y établit.

Malgré les diflipations que caufe un avénement a la couronne , le prince qui regardoit comme des momens perdus rous ceux qu'il ne donnoit pas au bonheur de fes peuples , qu'il favoit bien n'avoir pas été heureux ious le dernier règne , aiïembla tous ceux qui y avoient eu le plus de part aux affaires, & leschargea, chacun felon le département oü il avoit été employé, de lui donner des mémoires fur ce qui fe faifoit, & fur ce qu'il y avoit a faire pour le mieux.

Ce n'eft pas que Titi voulüt fe conduire par les avis qu'on lui donneroit; il avoit fon plan ; il vouloit feulement le perfedionner encore avant que de Ie mettre en exécution , & il croyoir que ces mémoires potirroient y contribuer. D'ailleurs, il étoit perfuadé que ceux qui n'ont appris les affaires que par les emplois qu'ils ont eus , 11e font pas toujouts les gens les plus propres a en bien juger , patce qu'ils ont des préjugés d'ufage

C iv

Sluiten