Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

» u Prince Titi." 47 ïaine ou de criftal garni dor. La porcelaine pour les mets chauds , le criftal pour les glacés. 11 n'étoic pas encore dix heures du macin , quand les deux rois arrivèrenr dans ce palais de fleurs. La chaleur étoir fi grande, qu'ils ne le quirtèrenc qu'a fïx heures du foir. ils arrivèrenr a dix dans la capitale, ou quelque magnifique que furie' palais que Tiri avoit fait préparer pour Forteferre & la princefle fa fille , rien ne leur parut fi beau que ce qu'ils venoient de quitter. II ne faut pas s'en étonner 5 1'Eveillc l'avoit imaginé , il eft vrai, mais 1'exécution en auroit été impofiible fi la Fée Diamantine ne s'en fut mêlee. Les muraütes de eer édifice n'auroient pu êrre que d'éroffes dot ou d'argent, ou tout au plus de ramée. La chaleur étoir fi grande , & on y emptoya une fi prodigieufe quantité de fleurs, qu'elles auroient été plutót fanées que mifes en ceuvre , fi une Fée ne 1'eut fait: mais que ne peuvent pas les Fées , & une Fée du premier , ordre, telle que Diamantine?

Le foir même que. la princefle de Blanchebrune eut repris dans le palais 1'apparrement qu'elle y avoir occupé auparavant, elle envoya . faire des compïimens a Abor , & lë piier de venir la voir. Elle lui dit qu'eile ne vouloit pas fe coucher fans favoir de lui même des nouvel- 1 les de la chère Bibi. Cette civilice n'étoit point

Sluiten