Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

dv Prince Titi. *4è, the maifon ; les quatre feigneurs furent obligés d'aller coucher dans 1'aire de la grange oü on leur avoir dreffc quatre lits de camp.

Les princeffes ne purenr fe coucher fans fe donner le plaifir d'admirer encore les magnifiques fleurs que la Fée leur avoit données , Sc c'eft aufli la première chofe qu'elles firent en fe réveillant. Quand elles penfèrenr aux merveilles du repas qu'elles avoient fait, elles doutoienc encore fi ce n'étoir poinr un rêve. Gracilie fe réjouifloit fur-tout du gobelet que fon père avoit recu, & de la promefFe qu'il avoit fake } car elle aimoit tendremenr le roi fon père, Sc ne craignoit de lui que la facilitc qu'il avoir a fe mettre en colère. Que je fuis charmée, difoit-elle a la princefFe de Blanchebrune & a Bibi , de la promefFe que la Fée a fait faire au roi mon père j car je fuis füre qu'il la riendra par honneur, Sc croyanr ne fatisfaire ainfi qu'a 1'honneur de fa parole , j'efpère qu'il affoiblira peu a peujjes acces d'une palïïon qui lui eft fi naturelle, que défefpérant de la vaincre , il n'apas cru devoir la combattre. Je ne puis vous dire, continua-t-elle., combien j'étois inquiéte dans ce repas; je- craignois toujours qu'il ne fe laiffat aller a. quelque emportement contre la Fée \ il me paroifFoic qu'elle lui reprochoit un peu trop férieufement un;défaut qu'il ne regarde pas comme aufli,grand

H ij '

Sluiten