Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

dü Prince Titi. i ij

gner une fi belle tête ; elle ne put s'empêcher de lui dérober quelques baifers comme auroit fait Un amant.

Le roi de Forteferre étoit allé dès le matin lever lui-même le plan du terrein que Titi deftinoit pour faire un pare. Töute la compagnie fe réunit au tems du diner; cependant quelques plaifirs qu'elle goütat tout ce jour, & une partie du lendemain, cela n'empêcha pas qu'ils n'eufFenr tous quelqu impatience du foir, a caufe de ce que leur avoit dit la fée. La vie paroitroit bien longue, fi on vivoit chaque jour dans 1'attente d'un événement qu'on ignoreroit, qu'on croiroit cependant cerrain, & donr le moment feroit marqué. Enfin, le foir du fecond jour arriva, le tems de fe mettre a table approchoit, & toute la compagnie fe proin enoit dans la cour pour fe trouver a Parrivée de Diamantine, lorfqu'on la vit defcendre brillante comme un éclair qui auroit coulé d'un nuage. Elle n'étoit point fous la forme d'une vieille femme, mais fous Ia forme d'une belle reine, dont la majefté auroit été tempérée par les charmes de la douceur. Les couleurs de fon teint ne pouvoient être comparées qu! celles du vifa?e de Bibi. Ses yeux étoient doux& rians, fes lévres vermeilles> le vifage long, fes cheveux blonds tomboient a coté de chaque joue en groffes boucles jufques fur fes épaules, & defcendoieat par derrière jafqu'd

Sluiten