Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

du Prince Titi. ijj

C'eft aufTï ce que fit Gracilie, après qu'on fe fut enfin déterminé a fe retirer : il étoit temsf L'ombre des arbres commencoit déja a diniinuer, Forteferre entretint aufli Titi du deffein de partager fon trone avec la princefle de Blanchebrune, & le prefla de lui en parler, en le priant toutefois de ne lui rien dire qui la pottat a. s'y réfoudre plus par complaifance que par inclination, Chez les hommes d'un caracFère violent & impérieux, tant que 1'amour eft renfermée dans le Cceur, il eft moins acFif qu'il ne 1'eft chez les autres hommes; mais dès qu'il eft déclaré, il s'irrite non feulemenr par les refus, mais par les moindres délais. Quelquefois même la fierté qui 1'accompagne le détruit. II aime mieux cefler d'être, que d'être humilié: tout délai eft pour lui une offenfe , & toute incerritude un fujet d'bumiliation, 11 pardonneroit plus aifément un tefus formel.

Dès que la princefFe de Blanchebrune arriva a la cour du roi de Forreferre, pour s'y menre a Fabri de la haine de Tripalle, ce prince concut pour Blanchebrune des fentimens d'eftime auxquels fe joignirent bientót des fentimens qu'il auroit reconnus pour amour, fi le nom ne lui en eut pas déplu. Comme ils n'avoient p?s leur fource dans les fens, mais dans le cceur; fon averfion pour 1'amour, qu'il regardoit comme une

Sluiten