Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

du Prince Titi. 2.19

ftatues repréfentoient la juftice Sc les autres ver-r rus fes fceurs, ou plutot toujours elle-même fous divers attributs; car toutes les vertus ne font toujours que la juftice confidérée a différens égards; tout ce qui n'eft pas jufte, n'eft pas vertu : aufli étoit-elle placée fur Pacrotère ou piédeftal qui étoit au milieu du fronton. Jouez maintenant, dit la fée,.quelques gavotes bien gracieufes; enfuite vous nous donnerez une villanelle ou paflav caille, & après cela une allemande. Bibi joua, Sc on vit fuccfflivement paroitre une corniche, des architraves, des chapiteaux, Sc enfin des colonnes entières, Sc tout un troifième étage , qui fit juger que le batiment feroit de 1'ordre ionique. Le fecond érage s'éleva pendanr que Bibi joua fes paflacailles, Elle jouoit des allemandes, lorfque Je rez de chauffee parur. Donnez-nous maintenant une gigue, dit la fée; ilfaut remettre toute cette terre dans fa place. Bibi joua une gigue, SC le batiment s'éleva en 1'air de plus de deux toifes Alors les zéphirs renrircnt toute la terre dans le rrou d'oü elle étoit fortie, & qui paroiffoit comme un abïme. Ils 1'entafsèrent, Sc Ia prefsèrent fi bien, qu'elle fut plus ferme & mieux battue que fi elle 1'avoit été avec le mouton. Alors Bibi joua par 1'ordre de la fée une farabande; paree qu'il s'agiffoit, difoit-elle, d'affermir cette maifon fur fes fondenjens: & tout le b&timens s'y pofa en

Sluiten