Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

1Z4 HlSTOIRE

énigmes & pcefqu'autant de logogrifes. Voyezvous celuida, dont les cheveux mal arrangés commencent a gtifonner? II étoit, fans contredit, d'une des meilleurs maifons de la province; mais il en étoit li vain, qu'il méprifóit prefque toutes les autres. II eft arrivé qu'il eft maintenant douteux s'il en eft : car on s'eft dit d'abord en confidence qu'il n'en étoit pas, enfuite on a dit qu'il étoit vrai qu'il en étoit, mais que c'étoit du coté gauche; Sc ce gros homme que vous voyez vis-avis, eft foupconné d'avoir donné cours a tous ces bruits, paree qu'il eft lui-mème le fils d'un meunier , Sc qu'il prétend defcendre d'un connétable. Cet autre, dont le nez boutonné vous annonce aflez 1'ufage qu'il fait de fa cave, eft aufli un homme d'aflez bonne maifon pour qu'on n'en connoifle point 1'origine : il n'y a cependant point d'illuftration , paree que, dit-il, fes pères n'ont eu que de la droiture Sc de la valeur : c'eft un homme d'un fi bon fens, qu'il prérend qu'un honnête homme n'a pas befoin d'étude; Sc il eft fi fort perfuadé que les livres ne fervent qua gater 1'efprit, qu'il ne veut avoir rien d'imprimé chez lui que 1'almanach du Laboureur. II a un fils qui s'eft avifé 4'aimer les Iertres, Sc qui de plus a fait quelques tragédies qui font bonnes; il dit qu'il faut que fa femme ait forligné, qu'il n'y a jamais eu de poëte dans fa familie, Sc que, quand ce jeune

homrni

Sluiten