Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

du Prince Titi. 1G1 la confidération des hommes tels qu'ils fonr, ayant befoin de loix & de magiftrats pour remédier a leur extravagance & a. leur corruption, & nous primes ce royaume & quelques-uns desétats voifins pour le plan fur lequel nous devions rravailler. Nous parcourümes les différens arrangemens & les divers défordres qui s'y trouvent, &S nous cherchames avec foin les moyens d'affurer ou de perfeótionner les uns, & de remédier aux autres, conformémenr aux principes de juftice pris dans la narure des chofes mêmes. Je m'y appliquois avec d'autant plus d'attention, ajouta Titi, qu'il fe pouvoit faire que j'aurois un jour befoin d'être muni des principes néceftaires a un bon gouvernemenr. Nous les recherchames donc avec exacftitude, & nous tirames des régies appli" cables a tour ce qui convient aune fociété civile»

Vous jugez bien, fire, que ce qui regarde la campagne n'y a pas été oublié, & je crois avoir trouvé le moyen de la rendre floriffante, & fes habitans heureux, fans caufer aucun dérangement dans mes financ.es; mais au contraire avoir trouvé celui de les augmenter. Je communiquerai a votre majefté le projet que je me fuis propofé d'exécuter a. eet égard, afin qu'elle puilfe s'en fervir, fi elle 1'approuve, ou que je le reclifie & le perfedionne fur fes confeils. Cependant, pourfuivit Titi, il faut avouer que lorfque ja

Riij

Sluiten