Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

du P r i n c-# Titi. 29$ autres pleuroient. Frycore Sc Fullfoi furent s'informet de ce que c'étoit. Un Alguazil & fon fecond venoientde faire une faifie, & drelfoient un procés-verbal de rébellion a juftice, paree qu'ils prétendoient qu'une femme furieufe comme un dragon, Sc aidée de fes voifins, ne vouloit pas leur ladfer emporter ce qu'ils avoient faifi. Ils avoient pris un drap dans lequel étoit couché un homme attaqué d'une grofle pleuréfie, & prefque eftropié d'un coup de faux qu'il avoit recu par accident; ils avoient pris fa couverture, Si ne Favoienr laifté que fur de la paille rangée dans le coin d'une pauvre chambre qui n'étoit pas même carrelée ; ils avoient faifi une marmite de fer, dont une parrie des rebords éroit rompue ; enfin ils avoient faifi jufqu'a une faux, une cognée Sc des coins de fer; car ce pauvre homme éroit faucheur Sc bucheron. Le prince de Fullfoi yin* rendre compte aux deux rois de ce qui fe pafloit, Sc le prince de Frycore mit pied a terre, Sc entra pour s'en convaincre par fes propres yeux. II revint confirmer aux rois ce que Fullfoi avoit rappotté. Titi fit appeler 1'Alguazil , a qui il demanda par 1'ordre de qui il faifoit cette exécution , par celui de meflieurs les Tréforiers de la piovince, répondit-il. Mais favez-vous, lui répondit Titi; qu'il eft expreffément défendu de faifir les outils de qui que ce foit, Sc que vous

Tiv

Sluiten