Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

foo' H'ISTOIRE

le choix des moyens" mais que plus il y avoit dé difficultés, plus un grand roi devoit redoubler de courage & d'application pour les furmonter.

Enfin le lendemain, ils arrivèrent au camp un peu avant la fin du jour. L'armée inftruite de leur arrivé e par le prince de Fullfoi, qui avoit pris les devans, fe trouva fous les armes , & fit de triples décharges de toute fa moufqueterie & de toute fon artillerie. Tout rerentiffoit des cris de joie dufoldat. Mais il s'étoit fi bien mis dans la tête que, pour marquer fon amour pour le roi, il falloit le venger de Triptillon, que les deux rois & tous les officiers eurent pendant quelques jours beaucoup de peine a leur perfuader qu'il falloit prou ver leur amour par leur obéiffance, & non par une entreprife contraire aux volontés de leut prince.

Quand oneut ramené les efprits au point qu'on vouloit, Titi fit chaque jour la revue d'un certain nombre de régimens a qui il faifoit donner un ginguet d'or pour chaque foldat , avec une gratification pour les officiers, & le lendemain qu'ils avoient paffe en revue, on les faifoir partir pour aller en garnifon.

C'eft ainfi que le roi difperfa l'armée, & préferva la province de Triptillon des maux qu'un autre prince lui auroit fait fouffrir. Les deux rois bien fecondés par les généraux & le prince de Fe-

Sluiten