Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

3<?3 H i s t o t k fi

& longue danfe , qui n'en fuppdfoit ni moins ctê foupleffe, ni moins de graces, ni moins de jaref. Forteferre danfa vigouveufement pour un roi, Sc la princeffe avec toutes les mines d'une brune.

La nuit avoit paffé la moitié de fon cercle ; Titientra dans fes appartemens, Sc Hgrarda point d'aller fe préfenter a Bibi : quelle vuo ! Enfin , le tems étoit venu. Cher prince , lui dit-elle ! nu reine, lui dit il!...Le point du jour parut trop vite; 1'heureux reveil ! quelles journées il annoncoit! Point d'étiquette ; Bibi étoit la première a terre; Titi entt'ouvroit lui - même fes rideaux. Bibi ouvrit la fenêtre ; & voyant fur le balcon des colombes qui fiutilloient : voila Bibi métamorphofée en colombe, & Titi en amoureux ramier. Ce n'éroir pas tout, elle fe cllangea eu tourtereile, Sc elle 1'entendit exprimer les accens du tourtereau; elle devint fauvete , & il devint ferin. Bibi étoit ingénieufe, fa tendreffe multiplioit les preuves d'amour, en multipliant les métamorphofes. Elle alloit prendre Ia forme d'une hirondeile , quand Titi, revenu a la forme humaine, s'arrêra, Sc lui dir, chère Bibi, ne prenez jamais de pareilles métamorphofes , leshirondelles d'amour font trop jnconftantes.Reftez Bibi, Sc que du moins je retrouve toujours la tendreffe de Bibi. Heureux les cpoux qui peuvent fe diverfifier; & avec desgoüts r.ouveaux, Sc des facultés nouvelles, renaïtre pour

aimer

Sluiten